19/10/2014

Bande annonce

Dans les bandes annonces de  samedi dernier   au cinéma, il y en a une qui a retenu   mon attention.  Il s'agit  du  film  "Annie" .

Pour   mieux comprendre , il faut  savoir que, petite fille, il m'arrivait  d'être malade l'hiver.  Pour je ne  sais  quelle  raison, ces courtes périodes   le  donnaient  droit  à un privilège  que j'appréciais plus  que tout. Ma grand-mère   paternelle  ( qui vivait avec nous)   montait au grenier  chercher   un  tiroir  où était rangée  la collection du   " Journal de Mickey"   de mon  père  qui avait sans doute   été  abonné un an  ou deux  pendant  son enfance.   

Le-Journal-de-Mickey-1934_scalewidth_460.gif

Il  se présentait  comme un  journal ( y compris   la  qualité  du papier )  et  consciente  de la faveur ,je passais  des heures  à manipuler  ces vieux feuillets   illustrés. Mais parmi toutes  les  histoires , celle  que je préférais  était  celle  d' Annie !  images (4).jpg

Cette petit  orpheline  titillait mon  imagination   et mon rêve   était -puisque   ses aventures   restaient  impossibles à vivre - d'avoir la même  coiffure  qu'elle.  Elle était  représentée, dans les  épisodes  que j'avais  sous les yeux, avec  une coiffure  style Louise  Brooks . Ce  qui était, pour ma mère, aussi  irréalisable que  de  rencontrer un  millionnaire : j'avais des  cheveux longs et je  les garderais ! *

Les années  sont  passées , Annie est devenue  un souvenir  d'enfance  et mes  enfants  connaissaient l'anecdote. Début des  années   80,  un film est  sorti  et  , surprise , Annie était une jolie  petite  blonde toute  bouclée   ! 

téléchargement (3).jpg

Pas question  d'aller voir   le film. Ma prise   de position fit sourire   mes filles... 

Et voilà  qu' une version  moderne  de cette comédie  musicale va sortir vraisemblablement pour les fêtes  de fin  d'année .  

       Et voici  la nouvelle  Annie
  

Je me demande, si  cette fois,  je saurai confronter   mes  souvenirs  et mes rêveries  de petite  fille  avec  la version  2014.

 

* J'ai fini  par avoir gain de cause  vers  huit ans et demi, mais dès que   la première mèche est tombée, ma mère  a dit  "  la prochaine fois  que tu les couperas,  ou tu seras mariée ou je serai  morte ! " Elle  disait vrai. Je  les ai  fait couper  l'été de l'année de sa mort .

 

 

 

 

16:40 Écrit par May dans Film | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : cinéma, bd, souvenirs, film |  Facebook |