19/11/2014

Période de chasse

" Ce matin un lapin
  A tué un chasseur
  C'était un lapin qui
  Avait un fusil " chantait  Chantal Goya  qui ne devait  pas  aimer   les chasseurs  ...

Mais quand on est  un sanglier de 130 kg , pas besoin de fusil  pour faire une belle peur (et probablement une belle cicatrice )  aux rabatteurs. Certains  en  ont fait l'expérience  la semaine dernière.

La chasse   a  ses   partisans  et ses détracteurs.

Il faut  tout  de   même  savoir que  c'est la Région  Wallonne  via  le  Département des  Eaux et  Forêts  fixe  les  quotas des cervidés  à éliminer.

L' hiver dernier, la période de chasse  a  été prolongée jusque 31 janvier  pour permettre  aux chasseurs  d'atteindre   les  chiffres   imposés.   Et les amendes  aux chasseurs   qui n'y arrivent pas  sont   au  prorata   de l'écart  entre  les  résultats des chasses  et le  quota déterminé.

De plus,  les chasseurs  sont tenus responsables  des  dégâts occasionnés   par  le gibier aux  agriculteurs.

Ceci  dit, si  la vue  d'un chasseur  ne  me traumatise  pas, les grandes  chasses   me mettent mal  à l'aise .

Je me  souviens particulièrement  d'un dimanche après-midi, dans les  campagnes  du  haut de  Faulx-les-Tombes. J'entendais  très nettement, venant  des bois,  les  aboiements   hystériques  des chiens,  les  détonations ...

J 'avais l'impression  d'une tuerie  organisée qui n'avait plus grand chose  à voir avec le lièvre que  mon père rapportait  parfois   d'une sortie  en  solitaire  à travers champs.

 Petite , j'ai souvent entendu raconter   les  " exploits"  de  certains chasseurs  pendant les hivers de la guerre 40/45  et plus particulièrement  d'un  Gustave . Il avait chassé   le sanglier  à l'arme  blanche  ( pour  éviter toute détonation qui aurait  alerté les  Allemands )  ce qui permettait  aux gens  d'avoir un extra  en viande.

Mais  à l'époque  ou j'entendais ces récits, ce qui m'impressionnait   surtout, c'était le collier  et le harnais à   grandes pointes  que  cet  homme avait réalisé pour protéger son chien .... 

 

 

 

 

10:57 Écrit par May dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

là où j'habitais jusqu'à il y a peu, dans la réserve naturelle la chasse était interdite, mais les hordes de chasseurs du dimanche (chiens, barda complet, 4X4, écharpes Burlington) qui avaient payé pour pouvoir chasser sur les terres agricoles tout autour, ne se gênaient ni pour la réserve naturelle, ni pour les promeneurs... ni pour mon premier chien, une grande chienne noire, donc impossible de la confondre avec un lapin, un lièvre ou un faisan, tuée un premier novembre, jour de l'ouverture de la chasse
(comme tu peux le constater, ça me met encore en rage, vingt ans plus tard)

Écrit par : Adrienne | 19/11/2014

Répondre à ce commentaire

Mais c'est honteux un pareil mépris de tout ! Je comprends bien ta rancune ...

Écrit par : May | 19/11/2014

Je suis aussi partagée au sujet de la chasse, que je ne veux pas juger car je ne connais pas vraiment ce milieu. J'ai eu des oncles et des cousins chasseurs, des amis aussi, et ce sont des gens qui aiment la nature, et la vraie chasse, pas les battues et honteuses mises à mort. J'ai par contre, je m'en souviens, connu des "chasseurs" dans l'Aveyron qui, frustrés d'une mauvaise chasse, ont tiré sur mes poires et mes chats...

Écrit par : Edmée De Xhavée | 19/11/2014

Répondre à ce commentaire

J'habite en bordure de forêt et certains voisins reçoivent des plombs sur leur toit. Il est bien évident qu'on ne s'aventure pas dans les bois pendant l'ouverture de la chasse trop peur d'être pris pour des lapins .......

Écrit par : Lauriza | 19/11/2014

Répondre à ce commentaire

La semaine dernière en me levant j'ai ouvert les tentures et 2 chevreuils sont venus dans la prairie d'en face me souhaiter une bonne journée.
Le weekend suivant, une battue était organisée, probablement, ils ne viendront plus me saluer.

Écrit par : eifel | 19/11/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.