02/10/2014

Sex...agénaires

Le  sujet est encore - paraît-il -  un tabou  : la sexualité après 60 ans. 

Pourquoi est-ce tabou ?  Parce que   pour beaucoup  le sexe  est encore relié à la beauté,  à la jeunesse ? 

Mais rapidement, le reportage montre  qu'en fait, ce  qui dérange le plus  concerne les besoins  sexuels des résidents  des maisons de retraite .  Ce n'est pas  si étonnant : il  existe de  nombreuses blagues grivoises  sur le  sujet  ce qui est  toujours  révélateur d'un  malaise  face à une situation.

Depuis quelques  années, les professionnels  de  la  vieillesse  se penchent sur le sujet. La sexualité  fait partie de la vie  et même  si  elle diminue parfois, elle   reste présente.  Sans doute  se manifeste- t-elle  plus par  un désir de séduction et cela ne cause pas de problème, mais le  désir, le besoin de  se  toucher, de se caresser  tendrement  ne sont pas facilement réalisables  dans  un environnement  sans  intimité. En effet,  difficile  de  s'isoler  dans une maison de retraite . Tout le monde   n'a pas la possibilité  d'avoir une  chambre  rien  qu' à soi ; et même  dans ce  cas là  ce n'est pas simple. Le personnel  peut entrer à tout  instant.

De plus, de nombreux enfants  admettent  mal  ces désirs  de leurs parents âgés. 

Pourtant, il faudra s'y faire. L'espérance  de vie est  de plus en plus longue. Des couples  se reformeront  de plus en  plus  tard  et  franchement,  pourquoi s'en  offusquer  ?  

 

 

 

 

 

 

10:06 Écrit par May dans Actualité, Perso | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.