22/08/2014

Neuro B bonjour !

Ce  sont les mots  d'accueil  que j'entends quand  je décroche  le téléphone  de l'entrée du bâtiment  pour prévenir  de ma  visite ...

Après   sept mois , il y a  encore  ce  serrement  de coeur  au  moment  ou  l'infirmièr(e)   m'ouvre  la porte  du service. 

Le " Neuro B" c'est un  autre monde .

Celui des mémoires  effritées.  Celui de l'angoisse  qui ne  sait plus s'exprimer  que  par des cris  ou  une agitation désordonnée.

Et au  milieu  des   ces  désemparés, le personnel est souriant,  serein  face  à toutes les situations, attentif à  la dignité  de chaque malade.

Ici  l'oubli des convenances  les plus  élémentaires  n'est plus  ni un  souci  ni une humiliation,  cela  fait  simplement partie  de  la vie  courante.

 

Chacun(e)  est appelé gentiment par  son prénom  et les infirmières  n'hésitent pas   à faire  le  geste  qui apaise.  Hier, quand   je  suis arrivée, l'une d'elle  caressait  doucement  les mains  de  S. pour le rassurer  pendant  qu'un collègue  lui taillait la  barbe.

Je ne  saurais  quitter   le  service   sans  les remercier  mais  je voudrais  dire ici,  à tou(te)s  celles et ceux  qui  travaillent dans  ce  genre  de  service,  combien  leur  engagement  est  précieux  pour la société.  Ils prennent  le relais  quand   le proche   atteint  ses  limites physiques  et   mentales.  

Merci de   nous permettre  de reprendre  le cours   d'une  vie  normale .

 

 

 

 

 

17:08 Écrit par May dans Neuro B, Perso, santé | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Dommage que ce post n'a pas le publicité qu'il mérite car les personnes intéressées le liraient avec beaucoup de plaisir et cela les aiderait à tenir le coup pour supporter les situations difficiles qu'elles ne manquent pas de vivre au quotidien.

Écrit par : eifel | 22/08/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.